mardi 1 octobre 2013

Fautes d'orthographe, français 2.0

« SI J'AURAIS SU, J'AURAIS PAS VENU »

Phrase culte du Petit Gibus dans La Guerre des boutons ! Toutefois, force est de constater que de plus en plus de Français sont atteints par une épidémie profondément ancrée dans les mœurs et qui semble incurable : la mise à mal de notre langue. Je n'ai pas la prétention de faire le panégyrique de Bernard Pivot ou de Jean d'Ormesson, mais je suis lasse de lire des textes dont les auteurs ne savent pas que « les 'si' n'aiment pas les 'ré' ». 



HOUSTON, NOUS AVONS UN PROBLEME.

A l'époque de l'ère digitale, une grande partie de la population mondiale est constamment connectée aux réseaux sociaux, ou navigue sur la toile de manière globale. Quelle que soit la nature du texte, nous lisons et écrivons à longueur de journée. Et un détail me saute aux yeux : la langue de Molière se voit dépourvue de son splendide. Participe passé, accord, orthographe, déformation graphique... tout y passe.
 Malgré le fait que l'on ait appris les règles de grammaire et de conjugaison dès notre plus jeune âge, et en dépit de la présence des correcteurs orthographiques sur tous nos appareils électroniques, certains internautes semblent récalcitrants, ou du moins imperméables, à l'idée d'écrire correctement français.

Alors, s'imposent à nous plusieurs interrogations : sommes-nous pragmatiques ? Privilégie-t-on le fond à la forme par manque de temps ? Si nous retenons notre table de multiplication, comment se fait-il qu'autant d'héritiers de Zola soient victimes de ce phénomène ? Notre langue française se retrouve affaiblie, menacée. Pourtant, la facilité d'accès aux outils de vérification orthographique devrait inciter les internautes & autres écrivains en tout genre, à respecter les codes grammaticaux.



LES DJEUNZ EN LIGNE DE MIRE.

Sans parler du langage SMS, je constate une croissance exponentielle du nombre de personnes indifférentes à la phrase « Omar m'a tueR », expression la plus fréquemment utilisée lorsqu'il s'agit d'illustrer une aberration grammaticale. Nous n'allons évidemment pas traiter de l'affaire Omar Raddad (bon, c'est lui qui a refroidi la Ghislaine ou pas ? Non parce que cette question me turlupine quand même...), mais toujours est-il que nous n'avons pas à faire à une anomalie marginale ou isolée ; loin de moi l'idée de stigmatiser les jeunes : il s'agit d'un fléau qui touche toutes les générations. De plus, nous exerçons cette pratique quotidiennement. S'agirait-il d'une activité occasionnelle, cela m'aurait moins dérangée.



L'AUDIOVISUEL DANS LE RADAR.

Je crie haro sur le baudet contre la télévision : elle qui se targue de nous informer, elle fait surtout saigner mes yeux. [mention particulière aux émissions de télé-réalité où les participants tombent de Charybde en Scylla : pensant toucher le fond à chaque intervention, j'ai l'impression d'assister à une compétition « à celui qui causera le moins mieux la France ». Même si ce n'est pas de l'écrit, je ne pouvais m'empêcher de faire référence à ces prodiges.] Et que dire des programmes contenant le mot « Enquête » ? Enquête exclusive, Enquête d'action, Enquêtes & Révélations, Enquêtes criminelles... Vous savez, toutes ces émissions filmées en caméra cachée, où l'on ne voit que les braguettes de personnes au visage flouté, à la voix déformée et au prénom modifié. Les retranscriptions des dialogues enregistrés en loucedé sont truffées d'erreurs. A la vue de cette véritable pollution visuelle, je m'insurge à chaque faute d'accord ou d'orthographe. Manque d'attention ou lacune ? Ma réponse ne se fait pas attendre : je zappe ! 


Alors, selon vous, la cause de notre belle langue est-elle perdue ? Vous appliquez-vous à soigner vos textes ou mettez-vous l'accent sur le contenu ?


CLIQUEZ, C'EST CADEAU DE CORINNE 


PS : une faute s'est malencontreusement glissée dans cet article. Saurez-vous l'identifier ? Réponse en commentaire ! 

PPS : bon, c'est l'Omar ou c'est pas l'Omar ?!

4 commentaires:

Sylvain a dit…

Pouce vert sur ce commentaire si toi aussi tu as cherché "panégyrique" dans le dico !

Sinon, je ne peux que "plussoyer" l'article (et me lamenter), sans aller jusqu'à souhaiter un langage irréprochable (les fautes c'est humain), j'ai parfois envie d'offrir des Bescherelles à tour de bras.

Pour les émissions de télé-réalité, on me souffle dans l’oreillette que les candidats sont plus souvent recrutés sur des critères plastiques et sociaux que pour la connaissance de la langue de Molière.

Nicolas My Client is Rich a dit…

Ca dépend où, ça, Sylvain !

Aurélien Debord a dit…

Gros choix de gifs !!! :D

Hélène Corini a dit…

Aurélien, si vous êtes friand de gifs provenant d'émissions de téléréalité, je vous conseille http://realitealafrancaise.tumblr.com/. C'est un peu ma Bible.

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails